Quelles professions peut-on exercer en portage salarial ?

Le portage salarial est un statut professionnel hybride particulièrement en vogue depuis quelques années. Dans ce système d’emploi, le consultant (ou le freelance) est lié à une entreprise de portage salarial. 

Malgré les nombreux avantages inhérents à ce modèle d’emploi, force est de constater que toutes les professions n’y sont pas éligibles. Quelles sont donc les professions pouvant être exercées en portage salarial ?

Cela peut vous intéresser : Où faire une traduction assermentée d'acte de naissance ?

Les professions éligibles au portage salarial

Le portage salarial s’adresse à un large éventail de professions. De nombreux secteurs d’activité sont concernés, tels que le conseil, l’informatique, le marketing, la communication, la formation, la traduction, l’ingénierie, la gestion de projet, etc. 

En réalité, presque toutes les professions qui peuvent être exercées en freelance peuvent également l’être en portage salarial. Pour ce qui est du portage salarial définition, vous êtes priés de lire la suite de cet article à cet effet.

Avez-vous vu cela : Conduite du changement : mettre en œuvre une stratégie efficace

Les étapes du processus de portage salarial

Le processus de portage salarial comprend plusieurs étapes. Tout commence par la négociation du contrat entre le consultant et l’entreprise de portage. Une fois le contrat signé, le professionnel peut démarrer sa mission en toute légalité. 

Il réalise ses prestations chez le client final, puis envoie ses notes de frais et ses heures travaillées à la société de portage salarial. Celle-ci se charge de la facturation auprès du client et assure le recouvrement des paiements. Une fois l’argent reçu, elle reverse au consultant sa rémunération après avoir déduit les frais de gestion et les charges sociales.

Les aspects légaux et fiscaux du portage salarial

Le portage salarial est un statut parfaitement légal en France, depuis la loi de modernisation du travail de 2008. Le consultant est considéré comme un salarié à part entière et bénéficie donc de tous les droits associés. 

Sur le plan fiscal, le professionnel en portage salarial est soumis au régime de l’impôt sur le revenu. Il peut également déduire certaines charges professionnelles de ses revenus. Cependant, le statut de salarié ne permet pas de bénéficier du régime de la micro-entreprise.

Les tendances actuelles dans le domaine du portage salarial et les évolutions prévues pour l’avenir

Le portage salarial est en constante évolution pour s’adapter aux besoins du marché. Une tendance notable est la digitalisation croissante des plateformes de portage salarial, ce qui facilite les démarches administratives pour les professionnels.

Par ailleurs, on observe un élargissement du public cible du portage salarial, qui attire de plus en plus de cadres en transition de carrière ou de seniors désireux de rester actifs tout en bénéficiant d’un cadre sécurisé.

En clair, le portage salarial offre de multiples opportunités aux professionnels souhaitant exercer leur activité en toute autonomie tout en bénéficiant des avantages du salariat. De plus en plus de métiers sont compatibles avec ce statut, et les perspectives d’avenir sont prometteuses avec une tendance à la flexibilisation croissante du marché du travail.