Quels sont les diagnostics nécessaires lors de la vente d’un bien immobilier ?

A l’occasion de la mise en vente d’un logement, il faut recourir aux services d’un diagnostiqueur immobilier. Ce professionnel assure le contrôle technique de votre bien en l’évaluant selon différents critères préétablis. En ce qui concerne le déroulement d’un diagnostic immobilier, il est différent selon les cas. 

Les diagnostics immobiliers en cas de vente

Lors d’une vente d’un bien immobilier, le diagnostiqueur immobilier doit réaliser en amont différents diagnostics. Le diagnostic plomb s’adresse à tous les bâtiments datant avant 1949. Le diagnostic amiante est destiné aux bâtiments dont le permis de construction date d’avant juillet 1997. 

Sujet a lire : Où faire une traduction assermentée d'acte de naissance ?

Comme son nom l’indique, le diagnostic termites consiste à rechercher les traces de parasites dans le bien. Le diagnostic gaz permet de vérifier la conformité des installations de gaz aux normes réglementaires établies. Cela s’applique surtout aux installations de gaz de plus de 15 ans. Le diagnostic électricité a pour but d’assurer le bon fonctionnement de l’installation électrique d’un bien, notamment celui dont l’installation électrique date de 15 ans ou plus. 

Le diagnostic ernmt fait référence à l’analyse des états des risques naturels, miniers et technologiques auxquels le bien pourrait être exposé. Le diagnostic de performance énergétique permet de calculer la performance énergétique d’un bien afin de lui attribuer une note selon sa capacité d’économiser de l’énergie. 

Sujet a lire : Formation en copywriting : le guide pour trouver la plateforme parfaite

Le diagnostic loi carrez permet d’avoir une idée précise des mesures des surfaces des parties privatives dévolues à l’acquéreur lors de la transaction immobilière d’un lot de copropriété. Toutes les copropriétés de plus de 8 m² doivent faire l’objet d’un diagnostic loi carrez. Via cette page, vous pouvez vous renseigner davantage sur les différents types de diagnostics immobiliers. 

Comment se déroule le diagnostic immobilier lors d’une vente ? 

Certains diagnostics peuvent être réalisés par le vendeur ou le bailleur, comme le diagnostic ERNMT ou le diagnostic Loi Carrez. Par contre, les autres types de diagnostics doivent être confiés aux diagnostiqueurs certifiés, sauf le diagnostic assainissement. Celui-ci est confié au service public d’assainissement non collectif. Il s’applique à tous les biens immobiliers non raccordés au tout-à-l’égout. 

Quoi qu’il en soit, faire appel à un diagnostiqueur garantit la sûreté de l’intervention et celle des acquéreurs du bien. Tous les diagnostiqueurs confirmés sont titulaires d’une certification de compétence remise par un organisme de certification reconnu. De plus, ces professionnels sont obligés de souscrire une assurance de responsabilité professionnelle, dans l’intérêt de leurs clients en cas de litiges. 

Quant au prix d’un diagnostic immobilier, il peut varier selon le type de diagnostic, la superficie des biens concernés et leur localisation. A titre d’exemple, le diagnostic amiante peut coûter entre 80 et 130 euros, le diagnostic gaz entre 100 et 135 euros, le diagnostic plomb entre 115 et 225 euros, le diagnostic électrique entre 60 et 125 euros, le diagnostic de performance énergétique entre 85 et 140 euros, etc.