Quelle entreprise pour un BTS NDRC ?

Depuis la publication de l’appel d’offres et des documents de demande de propositions de la NDRC, le secteur se demande qui sera le vainqueur de la dernière manche. Avec autant d’entreprises agressives qui tentent de décrocher ce contrat convoité, il n’est pas étonnant qu’il y ait eu autant de chuchotements et de spéculations.

Ceci étant dit, nous ne savons toujours pas qui sera appelé en tant que fournisseur de BTS. Selon les rumeurs, trois fournisseurs de technologie seraient en tête de liste : Siemens, General Electric (GE) et Alstom.

Cela peut vous intéresser : Le coût de la création d'une entreprise : Combien cela coûte-t-il vraiment ?

Ce billet de blog analysera pourquoi chaque entreprise pourrait être un bon choix pour une offre de la NDRC.

Siemens

Siemens est l’un des fournisseurs les plus expérimentés et les plus performants du secteur de l’énergie.

En parallèle : Salon professionnel en hôtellerie et restauration : que savoir ?

L’entreprise est active dans le secteur des énergies renouvelables depuis le début des années 1900 et s’est depuis forgée une solide expérience et une grande crédibilité. Siemens a reçu la meilleure note possible du comité d’évaluation des offres et a été considérée comme la plus compétente. La société possède l’expérience et le personnel nécessaires pour gérer avec succès un tel événement.

Siemens est le seul fournisseur à avoir été sélectionné pour le contrat de site propre.

 

GE

GE est un autre fournisseur qui a une longue histoire dans le domaine des énergies renouvelables. L’entreprise est active dans le secteur depuis la fin des années 1800 et est depuis lors un acteur constant de l’industrie des énergies renouvelables.

La société s’est associée à Siemens et était également considérée comme un candidat de premier plan pour le contrat. Bien que GE ait été considérée comme un bon concurrent, la société n’a pas reçu la note la plus élevée possible du comité d’évaluation des offres.

Le contrat de site propre est toujours en jeu, et GE pourrait avoir besoin de renforcer son portefeuille pour concurrencer Siemens.

 

Alstom

Alstom est un acteur relativement nouveau dans le secteur des énergies renouvelables. L’entreprise a été créée en 2009 et s’est depuis rapidement développée.

Alstom s’est associé à Siemens, GE et d’autres fournisseurs et était considéré comme un candidat prometteur pour le contrat. Alstom n’était pas considéré comme un fournisseur solide, et était classé en bas de la liste des fournisseurs potentiels de BTS. 

Alstom a reçu peu d’attention au cours du processus d’évaluation des offres et a été considéré comme un candidat risqué. L’entreprise devra peut-être améliorer son portefeuille pour être prise au sérieux lors de la phase finale.

 

Qui remportera l’épreuve finale ?

C’est la question à un million de dollars. Personne ne sait qui gagnera l’épreuve finale, mais nous pouvons supposer que certaines choses se produiront. 

Le fournisseur choisi construira une centrale produisant 200 à 400 heures d’électricité par an, pour un coût de 2 à 3 millions de dollars (USD). – Certaines des entreprises sélectionnées recevront un contrat d’un an, tandis que d’autres recevront un contrat de deux ans. – L’entreprise gagnante obtiendra un minimum de 20 millions USD du gouvernement américain. Faits importants sur la NDRC que vous devriez connaître 

La NDRC est un élément clé des efforts du gouvernement américain pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Chaque année, le gouvernement lance un appel d’offres pour que les entreprises construisent des usines pilotes à petite échelle afin de démontrer la viabilité des énergies renouvelables. 

Cet effort s’inscrit dans le cadre de l’initiative SunShot du département américain de l’énergie, qui vise à réduire le coût des énergies renouvelables à 0,25 dollar par kilowattheure en 2020. 

La NDRC est une étape importante de cette initiative car elle aide le gouvernement à identifier les meilleures technologies et pratiques qui pourraient être utilisées pour réduire le coût des énergies renouvelables.